Eviter la formation des boules de poils chez le chat

Eviter la formation des boules de poils chez le chat

Lorsque votre chat fait sa toilette, les minuscules crochets sur sa langue, capturent des poils morts, qu’il avale. La majorité de ces poils suivent le même chemin et passe à travers le tube digestif sans aucun problème. Mais il arrive que des poils restent dans l'estomac, ils peuvent alors former une boule. Votre chat va alors vomir les boules de poils pour s’en débarrasser. Parce que les boules de poils passent par l'œsophage étroit en remontant, elles ont une apparence souvent mince, en forme de tube, plutôt que ronde.


Les boules de poils sont plus susceptibles de se former chez les races de chats à poils longs, comme les Persans et les Maine Coon par exemple. Les chats qui se toilettent de façon compulsive y seront également sujets, car ils ont tendance à en avaler beaucoup. Vous avez peut-être remarqué que votre chat ne régurgitait pas de boules de poils au stade de chaton, mais qu'il les a développé plus tard, à l'âge adulte. C'est normal, car les chats en vieillissant,  deviennent de plus en plus rigoureux sur leur toilette et donc plus susceptibles d'avaler beaucoup de poils.


Symptômes de boules de poils chez le chat 

Il peut être dérangeant de voir ou d'entendre votre chat essayer d'éliminer une boule de poils. Certains symptômes courants de boules de poils sont : gênes, toux, hauts-le-coeur. Habituellement, votre chat va alors vomir les boules de poils dans un délai relativement court. Si vous remarquez les symptômes suivants, prenez contact avec votre vétérinaire, car ils pourraient indiquer qu'une boule de poils a provoqué une obstruction potentiellement mortelle :

  
• Vomissements en continu, étouffements, hauts-le coeurs, ou toux sans régurgiter de boule de poils

• Perte d'apétit 

• Léthargie 

• Constipation 

• Diarrhée


Quels remèdes contre les boules de poils ? 

Rien ne peut être fait pour empêcher totalement les boules de poils chez les chats, mais il y a des choses que vous pouvez faire pour réduire le risque ou réduire leur fréquence.


Toilettez votre chat régulièrement 

Plus vous retirez de poils à votre chat, moins il y aura de boules de poils dans son estomac. Peignez ou brossez votre chat quotidiennement, peut être un moyen efficace de réduire les boules de poils, mais cela peut aussi être un moyen de créer des liens supplémentaires avec votre chat. Si vous n'arrivez pas à habituer votre chat au toilettage ou au brossage, amenez-le chez un toiletteur professionnel pour un toilettage et une coupe de poils (surtout pour chats à poils longs) deux fois par an.


Utilisez un produit contre les boules de poils ou un laxatif

On trouve actuellement sur le marché, un certain nombre de produits différents pour lutter contre les boules de poils. La plupart d'entre eux sont des laxatifs doux, ils aident les boules de poils à passer dans le système digestif. Le malt et les structures graisseuses spécifiques de KATTMALT, limitent la formation de boules de poils dans l'estomac et luttent contre les vomissements inutiles.


Découragez un toilettage excessif 

Si vous pensez que les boules de poils de votre chat proviennent d'un toilettage excessif, essayez de détourner votre chat vers une activité agréable. Proposez lui de découvrir un nouveau jouet tout seul, ou trouvez un jeu à faire ensemble.

1 article(s)

par page

Liste Grille

  1. KATTMALT | Anti boules de poils

    Complément alimentaire pour chats
    Complément alimentaire très appétent, Kattmalt pour chats, régule le métabolisme. Le malt et les structures spécifiques de ce produit, permettent de réduire la formation des boules de poils dans l’estomac, facilitant leur évacuation naturelle. Efficace contre les régurgitations. Produit unique en son genre !

    7,70 €

1 article(s)

par page

Liste Grille

Besoins spécifiques
  1. Moins de boules de poils
Suppléments
  1. Boules de poils
Scroll
Croquettes, soins naturels, phytothérapie, compléments alimentaires de haute qualité pour chiens, chats et équidés. Livraison gratuite à domicile par un conseiller spécialisé en nutrition animale