La constipation chez le chien

Ça coince ! Mais husse est là

Mon compagnon canin (ou félin) fait des efforts désespérés pour déféquer. Un cercle vicieux peut se mettre en place, jusqu’à une vraie constipation. husse fait le point pour vous…

Les symptômes de la constipation

Il ne faut pas confondre un chien qui met un peu de temps à faire ses besoins avec la vraie constipation. Le sujet à problème émet des selles desséchées et a vraiment mal en le faisant. Il gémit. Les efforts pour émettre les selles ne sont en effet pas nécessairement un signe, car ils peuvent aussi se produire lors de colite chronique.
Après expulsion de selles visiblement dures après plusieurs tentatives, vous pourrez constater une fausse diarrhée.

 

La gravité et les causes possibles

La réalité de la constipation doit être évaluée en fonction de l’alimentation de votre animal et de son mode de vie. Un chien qui sort peu a plus de chance de se retenir et de développer une constipation. Idem pour le chien qui mange des déchets de table.
Les causes les plus fréquentes sont la sédentarité, une alimentation très peu digeste (rare aujourd’hui, sauf si la nourriture est industrielle et de basse qualité) et la consommation d’os. Chez notre ami félin, un simple stress ou un changement de litière peut le conduire à se retenir. Soyez vigilants après une hospitalisation car, si c’est pour leur bien, nos animaux de compagnie se stressent jusqu’à se bloquer. Attention aussi à l’utilisation prolongée de pansements digestifs comme les argiles. L’utilisation de produit de contraste ou le traitement diurétique peuvent être à l’origine du problème.
Dans certains cas, une irritation digestive sévère, un corps étranger et un traumatisme du bassin peuvent conduire à inhiber la défécation. Une tumeur de la prostate ou une fracture du bassin mal réduite peut aussi constituer un obstacle mécanique.
Plus rarement, des maladies neurologiques ou des troubles de la thyroïde peuvent en être la cause.

 

Le traitement de la constipation

Non traitée, les selles vont s’accumuler à chaque crise. Cet amas va déformer le rectum et fermenter. Les choses vont empirer en un cercle vicieux : la taille de ces selles bloquées va augmenter et les fermentations vont irriter un colon déjà dilaté. On peut aboutir à des amas séchés (fécalomes) de taille impressionnante.

L’administration simple d’huile de paraffine peut parfois résoudre le problème mais devra être à administrée prudemment à cause du risque de “fausse route".
Consultez votre vétérinaire si la situation ne revient pas à la normale après quelques jours car la vraie coprostase nécessite une aide plus précise, dont décidera votre vétérinaire, selon ses observations et vos informations.

 

Les mesures pour assurer la fluidité du circuit !

1. Eviter les os chez le chien sensible
2. Choisir un aliment bien digestible (bien équilibré en fibres pour assurer le lest nécessaire au transit). Un simple accompagnement de mie de pain de son pour les sujets fragiles est une solution simple.
3. Fractionner les repas en 2 ou 3 selon votre disponibilité
4. Faire faire de l’exercice et ne pas rater une promenade
5. Ne pas rentrer trop vite lors que le chien a fait ses besoins, car il va apprendre à se retenir… pour prolonger le plaisir de se balader avec vous !

Faites confiance aux experts de husse pour vous conseiller et entretenir la vitalité de votre compagnon ! La constipation n’est pas un problème très grave, dès lors qu’une bonne hygiène de vie est assurée !

 

Nous vous recommandons d'utiliser les croquettes Digest sensitive

 

(agneau & riz), riches en fibre pour optimiser le transit chez le chien.

Filtre 

12,70 €

67,60 €

NEWSLETTER
On vous tient au courant !
Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.
Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et Conditions d'utilisation s'appliquent.

Rejoignez le réseau  Husse

Faites de votre passion votre métier !

En savoir+

Je commande
 en ligne



Mon conseiller
me livre


Je bénéficie
de ses conseils