Nutrition et soins naturels pour chiens, chats et équidés en livraison gratuite à domicile

Intoxication ménagère du chien

Ne laissez rien trainer, comme pour les enfants !

Comme pour les enfants, l’espace domestique peut être un danger pour nos amis chiens ou chats, toujours en exploration. Quel que soit le produit, il faut de toute urgence aller consulter votre vétérinaire si vous suspectez une ingestion accidentelle, une inhalation prolongée ou bien un contact important avec la peau. Husse fait le point pour vous en abordant les cas les plus fréquents.

L’antigel

De gout très sucré, il peut attirer le chien. L’éthylène glycol est très toxique après ingestion. L’animal boit beaucoup, vomit avec de fortes douleurs abdominales. La respiration et les battements cardiaques sont rapides. Après quelques convulsions, il tombe dans le coma et meurt en 24-48h. De petits calculs se forment dans les reins et les détruisent de façon irréversible. Aucun traitement n’est alors possible et le pronostic est très sombre. Un antidote existe pourtant si on agit très rapidement et avant que les urines soient bloquées.

L’anti-limace

Malgré les agents répulsifs souvent présents dans ces produits, il peut arriver qu’un jeune individu trop curieux en avale, ou bien consomme un escargot «traité». L’animal devient agité, voire agressif. Il présente une paralysie du train postérieur, se met à saliver abondamment, respirer très rapidement. Les pupilles sont très dilatées ; des convulsions soutenues se produisent, La mort peut survenir en quelques heures. L’antidote existe et le temps compte pour agir

Le souricide

Les produits à base de crimidine provoquent des crises psychomotrices dans les 30 mn qui suivent l’ingestion. L’animal tombe dans le coma et est pris de convulsions.
Ceux à base d’anticoagulants provoquent bien sûr des hémorragies (nez, selles) et hématomes multiples, une anémie et des difficultés respiratoires. Sauf à très forte dose, l’intoxication ne survient que dans les 3 à 4jours suivant l’ingestion des appâts (sous forme de poudre ou de céréales).
Dans les 2 cas, les antidotes existent et le traitement a de bonnes chances de réussite.

Les produits caustiques ou corrosifs

! Attention

  • au léchage des tablettes pour allumer le barbecue,
  • aux contacts avec des déboucheurs de canalisations
  • au contact avec des fongicides pour la vigne à base d’arsenic (troubles digestifs très graves avec une soif inextinguible) si vous vivez près d’une exploitation, ou bien au désherbants à base de chlorate (prostration et paralysie).
  • aux inhalations de white spirit et à térébenthine, dans un cellier ou un atelier où l’animal reste enfermé.
  • aux insecticides et acaricides vaporisés qui provoquent salivation, larmoiement, et abattement
  • au sel de déneigement ou plus encore à l’antirouille (très corrosif pour les intestins et fatal pour les reins).
  • aux hydrocarbures qui sont ingérés lorsque l’animal nettoie son pelage et ingère du toxique, après avoir été aspergé ou être tombé dans une fosse souillée.


Les brûlures chimiques sont souvent très graves et les dégâts sont tels que l’euthanasie reste la seule solution pour éviter de longues souffrances : hémorragies ou ulcères digestives, larmoiements, asphyxie par brulures des trachées et des alvéoles pulmonaires.
Attention aussi à l’eau de javel qui attire les chats : ils peuvent venir lécher les surfaces et se bruler sérieusement la langue.

Les produits contre les «nuisibles» sauvages

Certains gardes-chasses utilisent encore des appâts empoisonnés pour la destruction des nuisibles.
Omelettes à la strychnine pour les becs droits, boulettes contenant des organophosphorés pour les carnivores sauvages (renards, etc.). Les principaux symptômes d'intoxication sont les suivants : salivation, difficulté à garder son équilibre ou à se déplacer, convulsions sans perte de connaissance, mort possible par paralysie de muscles respiratoires ou fausse déglutition. Les antidotes existent aussi pour ces cas mais le temps est le facteur clé de réussite. A forte dose, la strychnine tue en 15 à 60 minutes.

Que faire si cela se produit ?

Dans tous les cas, c’est l’urgence absolue, car votre vétérinaire peut enrayer la mécanique mortelle. En cas de doute et sans paniquer, ne perdez pas de temps à tergiverser et apportez le récipient du produit que vous suspectez avoir été ingéré. En croisant avec les symptômes, cela peut guider votre vétérinaire à prescrire le bon traitement dans les 2 à 3 premières heures et sauver ainsi votre compagnon.
En cas d'ingestion, ne donnez pas à manger ni à boire. Si des produits irritants (du type hydrocarbures) ont été ingérés, ne faite surtout pas vomir car les dégâts du premier passage suffisent déjà.
Sur la route de votre consultation, veillez à surveiller que l’hyper salivation n’empêche pas votre animal de respirer
: nettoyez l’intérieur de la bouche avec deux doigts entourés d’un chiffon.
Votre vétérinaire devra souvent intervenir dans les 3 heures maxi qui suivent l’ingestion. Si l’animal ne vomit
pas, il procédera à un lavage gastrique, administrera un pansement digestif (charbon activé), et traitera les
symptômes s'ils sont déjà apparus (pour soutenir les organes atteints).
Souvent, le propriétaire ignore l'origine de l'intoxication et le vétérinaire instaure un traitement visant à
soutenir les fonctions principales (cardiaques, respiratoires, hépatiques, rénales), à tranquilliser l’animal en
cas de troubles nerveux, et à éliminer le plus rapidement possible les toxiques (par une mise sous
perfusion). L’hospitalisation de 1 à 3 jours est souvent souhaitable pour les intoxications les plus graves.

Comment prévenir ?

Vous aurez compris que tous les produits désherbants, fongicides, engrais, insecticides, de nettoyage sont potentiellement toxiques et doivent être mis hors de portée.
En cas de traitement de votre jardin, veillez à ne faire sortir immédiatement le jeune chiot qui ira immanquablement voir ce que vous avez fait. Traitez un soir ou lorsque vous partez pour un week end.
En cas de promenade en foret, ne laissez pas votre chien dévorer n’importe quoi. Empêchez votre chien de fouiller les poubelles, dans lesquels certains médicaments humains peuvent se trouver....De l’aspirine, du paracétamol peuvent suffire. En bref, c’est le bon sens et la vigilance qui vous permettront de gérer.
Faites aussi confiance aux experts de Husse pour vous conseiller et vous rendre la vie heureuse
au quotidien avec votre compagnon ! Pour son bien être et sa santé !

Aucun produit ne correspond à la sélection

Vu récemment
Valp Sensitive: 15 kg

Valp Sensitive: 15 kg

1 mois à 18 mois
61,70 €
ACTIVE

ACTIVE

Croquettes super premium pour chats actifsSpécialement conçu pour ...
13,70 €
Scroll
Croquettes, soins naturels, phytothérapie, compléments alimentaires de haute qualité pour chiens, chats et équidés. Livraison gratuite à domicile par un conseiller spécialisé en nutrition animale